Devenez éco-citoyens...
au quotidien !

Mois de la biodiv’ : à la découverte des abeilles solitaires

Mois de la biodiv’ : à la découverte des abeilles solitaires

 

En mai, chez PikPik, c’est le mois de la biodiversité. Nous vous proposerons plusieurs articles pour en apprendre plus sur les petites (et grosses) bêtes ou encore sur les plantes qui poussent en Île-de-France… Avec le plein de bons conseils pour les protéger !

En cette journée mondiale des espèces menacées, nous vous proposons de partir à la rencontre des ouvrières de la nature, et plus particulièrement de la cousine sauvage de notre chère abeille PikPik : l’abeille solitaire !

 

Carte d'identité de l'abeille solitaire

L'abeille que nous connaissons et élevons dans des ruches, c’est l’abeille dite « sociale ». Sa cousine, l'abeille solitaire, est sauvage, méconnue… Et menacée !

Elle ne vit pas dans une ruche et ne produit pas de miel, mais elle a un important rôle de pollinisation dans les jardins. C'est elle qui visite les premières fleurs des arbres fruitiers et toutes celles qui n'intéressent pas l'abeille domestique.

Il existe des centaines d'espèces d'abeilles sauvages, chacune très spécialisée dans leur mode de vie, d'où leur fragilité et leur rôle ds la biodiversité.

L’abeille PikPik vous en dit plus :
« Mes cousines solitaires n’ont ni ruche, ni reine et représentent 90% des abeilles sauvages ! »

 

Pourquoi l’abeille solitaire est-elle menacée ?

L’abeille solitaire est fière, sauvage et indomptée ! Elle fuit les environnements qui ne lui sont pas favorables. Pour cette raison, de nombreux travaux de jardinage l’impactent soit directement, soit en détruisant son habitat

Les pesticides, par exemple, contribuent à la faire disparaître.

Pire, comme elle aime faire son nid dans la terre, dans du bois mort ou de vieilles tiges de plantes, les jardiniers détruisent souvent les nids d’abeilles solitaires sans même y faire attention.

 

Le point de vue de l’abeille solitaire :
« Comme notre habitat se raréfie, nous n’avons pas le choix, et cherchons souvent refuge dans le mortier des murs, les bouches d’aération ou encore le mobilier de jardin ! »

 

Vivre avec des abeilles solitaires dans votre jardin

Les abeilles solitaires n’ont pas de miel à défendre, elles sont donc tout à fait inoffensives. Elles n'attaquent que si elles se sentent agressées. En cas de piqûre, pas d’inquiétude, elles sont tout à fait bénignes.

Il arrive que certaines abeilles sauvages se regroupent et créent comme un essaim pendant quelques semaines au printemps au beau milieu de la pelouse. Ne cherchez pas à les chasser, mais évitez de marcher pieds nus dans la pelouse !

Accueillir les abeilles solitaires dans son jardin

Vous l’aurez compris, les abeilles solitaires ont bien besoin d’un petit coup de pouce ! La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas de gros efforts à fournir pour les aider. On vous propose quelques pistes :

Laisser la nature reprendre ses droits dans une partie de votre jardin est un premier pas : les abeilles sauvages butinent surtout les plantes « indigènes » et les plantes mellifères, plus connues sous le nom de mauvaises herbes. Les plantes aromatiques rencontrent aussi un grand succès, n’hésitez donc pas à planter menthe, fenouil, lavande ou thym !

Pour éviter les pertes inutiles, vous pouvez aussi limiter votre usage de pesticides et de produits polluants, en privilégiant des solutions naturelles : le compost ou le purin d’orties sont d’excellents moyens de fertiliser vos plantes à moindre coût (économique et écologique) ! 

Si vous souhaitez fournir un abri aux abeilles sauvages, la solution la plus simple est d’installer un hôtel à insectes. Cette petite maison sur-mesure reproduit les galeries et les tiges creuses dans lesquelles pondent les abeilles solitaires. Chez PikPik, on vous apprendra à en fabriquer à partir de bambous, de paille, de branches, mais rien ne vous empêche de faire appel à vos talents de bricoleur pour créer le plus époustouflant des hôtels à insectes ! 

 

Le point de vue de l’abeille solitaire :
« Nous laisser vivre dans votre jardin sera aussi très bon pour vous ! Nous aiderons votre récolte en pollenisant les arbres fruitiers et les fleurs ! »

 

Soutenir le projet Plus de Vert en Ville

Si vous souhaitez soutenir le projet Plus de Vert en Ville de PikPik qui ramène la faune et la flore en Île-de-France, vous avez plusieurs solutions :

  • Venir à l’un de nos ateliers, ou mieux, nous en commander un !
  • Faire un petit détour dans vos courses au Nature & Découvertes du centre commercial SoOuest à Levallois-Perret pour faire un don lors de l’opération l’Arrondi en Caisse.
  • Soutenir par un don l’un de nos Héros PikPik lors de la Course des Héros le dimanche 18 juin 2017.

 

appel_sol_banniere_facebook.jpg

Retour